Domaine Thierry Violot-Guillemard | Vigneron à Pommard en Bourgogne

2013

Début des Vendanges le 2 octobre !
Les vendanges les plus tardives depuis plus de 25 ans !
Bis repetita.
Printemps pluvieux, froid, la fleur qui passe mal et fin juin seulement.
Mildiou, oidium. Et re, les bouilles à dos…
Et le fameux 23 juillet ….
La grêle, encore elle … 30 minutes de balles de ping-pong, d’œufs de pigeon.
En 30 minutes, nous passons de l’été à l’hiver.
Savigny, Pernand, Beaune et Pommard sont les plus touchés.
Certains murs se sont éboulés. Notre Clos des Mouches est détruit à 100 %. Plus rien.
Et ça ne s’arrêtera pas là…
Vendanges tardives, il fait froid et humide. La pourriture risque de s’installer, il faut trouver un bon compromis pour la date de vendange : attendre un peu pour atteindre la maturité, pas trop pour éviter la pourriture.
La table de tri est de rigueur, mais les trieurs s’épuisent à prendre les grumes presque une par une.
Mais c’est l’unique solution pour ne rentrer en cuves que le bon.

Les vignerons font grise mine…

2012

Début des Vendanges 21 septembre
Annus horribilis
Nous aurons tout eu en cette sordide année 2012.
Un printemps pluvieux qui nous empêche de passer en tracteur. Obligés de ressortir les bonnes vieilles bouilles à dos, les vignerons souffrent ! les « Bio » encore plus.
A peine effectués, la pluie lave les traitements et il faut recommencer. Le mildiou menace.
La fleur passe difficilement et quand le beau temps semble revenir…
Horrible 30 juin, la grêle détruit les vignobles des villages de Beaune, Pommard, Volnay et Meursault.
Seuls Auxey et Monthelie sont épargnés….
Ne jamais se réjouir trop vite ….
Le 31 juillet achève le massacre : l’orage repasse, endommage encore un peu plus le vignoble et s’acharne sur les vignes alors épargnées.
Seul bémol : après les orages, le beau temps est revenu. Les raisins abimés sont tombés, laissant une place de roi au peu qu’il reste !
La minuscule vendange rentre donc très saine, les tables de tri bourdonnent pour trier les raisins secs encore attachés aux rafles.

Les vignerons se le disent tous : en 2013, il nous faudra du vin !

2011

Début des vendanges : 29 aout 2011
Les années se suivent et ne se ressemblent pas !
Hormis quelques gelées durant le mois de février, l’hiver n’a pas été très long.
Et c’est un printemps précoce et chaud qui s’installe, et la vigne qui s’emballe…
La fleur est déjà là mi-mai, les vendanges s’annoncent donc précoces…
Un mois de juin très chaud…. Ca ne pouvait pas durer….
Et voilà que tout s’écroule en juillet. Il fait froid et l’on allumerait presque les chauffages..
Août, c’est mi-figue, mi-raisin, avec des alternances de soleil et de pluie.
Après 2003 et 2007, 2011 est là 3ème vendanges en août.
Alors qu’il y en avait eu que 3 dans le siècle dernier…
La qualité est belle, les vins s’annoncent fruités et gourmands mais la récolte est encore faible. Bien mieux que 2010 certes, mais encore en dessous de la normale.

Les vignerons philosophent…

2010

Début des vendanges : 21 septembre 2010
Retour à une date de vendange « normale ».
Qui a dit que nous n’avions plus d’hiver ?
Avec un mois de décembre glacial, le gel cause de gros dégâts sur les vignes en plaine.
Février tout blanc, plusieurs épisodes neigeux qui nous donnent de très beaux paysages.
Les premières bourres apparaissent mi-avril , mais le mois de mai est bien frais.
La fleur pointe le bout de son nez vers le 15 juin.
Juillet et Aout sont un trop pluvieux, un peu trop frais…. Coulure, millerandage, les vignerons font la tête…
Mais encore un fois, c’est septembre qui décide ! Le soleil est là pour achever la maturité, le vent pour sécher, la température idéale pour éviter la pourriture.
Un grand millésime s’annonce ! Seul bémol, la récolte est faible, très faible.

Les vignerons s’inquiètent….

2009

Début de vendanges : 9/9/09 Ca ne s’invente pas ! Ce nouveau millésime en neuf est très attendu… Tiendra-t-il ses promesses face à ses prédécesseurs
que furent 1999,1989,…, et le mythique 1959 ? L’hiver fut un peu long et il nous a tardé de voir arriver le printemps. Début avril, c’est presque déjà l’été avec des températures déjà très chaudes qui permettent un débourrement rapide. Après quelques petites pluies début mai, et le beau temps qui s’installe la vigne pousse à une vitesse phénoménale. La fleur est déjà là vers le 20 mai.
Tout s’annonce bien… Sans compter les premières semaines de juillet très pluvieuses qui commencent à inquiéter tout bon vigneron.
Mais le soleil revient et ne nous fera quasiment plus défaut jusqu’aux vendanges !
Maturité parfaite et c’est une vendange parfaitement saine qui rentre dans les cuves.
Presque pas la peine de trier, bien que l’on arrive parfois à trouver quelques raisins verts emprisonnés au milieu des grappes tant elles ont gonflé vite.
Après 2007 et 2008 avec de très petits volumes, 2009 est enfin un récolte normale.

Les vignerons sourient…

ACTUALITÉS

LE TOUQUET PARIS PLAGE : SALON DU VIN AU FEMININ – 17-18 et 19 FEVRIER 2017 Lire la suite

GRAVES GELEES SUR LE VIGNOBLE Lire la suite